Zoom Réhabilitation - GSI Immobilier

Nos métiers

Zoom Réhabilitation

novembre 2020

ZOOM REHABILITATION, L’ADN GSI

Il en va de l’attractivité des territoires. La raréfaction du foncier et les faibles possibilités d’extension couplées aux mutations sociétales et environnementales font de la valorisation de l’espace un enjeu majeur en montagne. GSI en a fait un des fondamentaux de son approche métier en s’appuyant systématiquement sur des programmes de réhabilitation du bâti patrimonial.

Embellir sans densifier

C’est une éthique que Gabriel Mingeon, Directeur général délégué de GSI défend. « Nous plébiscitons toujours la réhabilitation d’anciens bâtis. Embellir sans densifier, recomposer des espaces modernes moins énergivores dans le respect du patrimoine architectural et de l’environnement a infiniment de saveur pour nous. » Et pour valoriser l’espace, les programmes capitalisent sur l’héritage du passé, un tremplin pour requalifier les stations, répondre aux attentes immobilières actuelles et aux besoins de développement durable.

Sur la plus belle vue de Champagny-en-Vanoise, face au parc national de la Vanoise, un centre de vacances à l’abandon. Bientôt, une résidence de standing entre pierre et bois. « Les Terrasses de la Vanoise valorisent un des plus beaux emplacements de la station. C’est une contribution essentielle à son attractivité. » explique Grégory Michotte De Welle, en charge d’accompagner le développement et la commercialisation du programme « Cette réhabilitation, réalisée par le promoteur MJ Développement, a permis de composer 41 appartements dans trois immeubles aux allures de chalets, d’inclure espaces extérieurs et parkings en sous-sol. » Faible hauteur pour une parfaite intégration au paysage, performances énergétiques, accessibilité, aménagement pensé autour de la famille et des activités de loisir, cette réalisation rencontre toutes les attentes.

La réhabilitation est un nouveau chapitre dans l’histoire des stations

Nouvelle inspiration pour des lieux chargés d’histoire, chapitre deux à l’encre d’une narration plus contemporaine, c’est aussi l’objectif des réhabilitations. Le Ridge, résidence de standing à Arc 1600, occupe ainsi l’emplacement de l’hôtel Béguin. « C’était un des premiers lieux d’accueil du public. Tout le monde le connait et y a des souvenirs » explique Céline Landel, conseillère immobilière GSI. A Arc 1800 l’annexe de la mairie accueille aujourd’hui l’espace bien-être de la résidence l’Ecrin, une seconde vie comme une renaissance. Un peu plus loin, ce sont quatre lofts sur-mesure bâtis sur le site de l’ancien Squash de la station. Jeu, set et match pour la réhabilitation ! « La réhabilitation est un nouveau chapitre dans l’histoire des stations. Y contribuer fait partie de l’ADN de GSI. » conclut Céline Landel.

 

 

Terrasse résidence Le Ridge

Créer de nouveaux lieux de vie sans coloniser les espaces vierges

A l’histoire, s’ajoute aussi la préservation des espaces vierges. « En redonnant un second souffle à des « dents creuses », on crée des nouveaux lieux de vie sans coloniser les espaces vierges. » explique Yannick Rault, conseiller GSI.
C’est tout l’objectif du programme Alpine Loft à la Plagne, bientôt en lieu et place de l’ancienne caserne des pompiers de la station. Même éthique pour Les Lodges 1970, érigées à la place du chalet de la gendarmerie, et qui accueillent désormais une partie des services municipaux, police, gendarmerie, pompiers, des services médicaux et des appartements résidentiels. « Il y a une vraie volonté à ne pas étendre les stations. Nous sommes complètement en phase avec notre engagement « Go save & improve your mountain».

Perspective de la façade de l'Alpine Loft