Lifestyle

Décoration : ode au naturel

novembre 2020

On les aime un peu, beaucoup…, naturellement !

Les fibres végétales habillent les intérieurs pour une déco de montagne authentique et chaleureuse.

Texte : Sophie Guivarc’h

Linge de lit en lin, paniers en osier, miroirs en rotin, tapis en jute… se combinent à l’envie. Les murs se parent également de matières rares, tissus et revêtements vendus au mètre ou par panneaux, tandis que le sisal, le jonc ou encore le chanvre se posent au sol. La nature s’invite à l’intérieur et nous inspire. Etats des lieux…

Les fibres rares font le mur

A la recherche de techniques que l’on ne trouve nulle part ailleurs, la maison CMO Paris sélectionne aux quatre coins du monde les fibres les plus pures (abaca, vétiver, chanvre, raphia, palmier, jacinthe d’eau…) qu’elle confie aux mains des artisans pour créer des revêtements muraux et des tissus d’ameublement. A l’état brut, naturel ou légèrement teinté le chanvre du Népal apporte une douce harmonie aux murs, la collection feuilles de bananier crée un décor végétal aux accents dorés ou épicés tandis que le sisal joue avec la lumière… Une invitation au voyage.

Jamais sans mon lin !

Le lin nous rassure pour sa promesse de durabilité, pour la planète et dans l’armoire

Si le designer Philippe Nigro affectionne tout particulièrement cette étoffe naturelle, il n’est pas le seul, loin s’en faut !

Décorateurs et fabricants textile ont adopté depuis bien longtemps cette matière étonnante et intemporelle aux qualités multiples. Issu de la plante herbacée du même nom et d’un savoir-faire ancestral, le lin est cultivé en Europe, la France étant le premier producteur avec plus de 75 % de la production mondiale !
Très écologique, biodégradable et recyclable, il est aussi apprécié pour sa grande résistance à l’usure, ce qui en fait une matière idéale en tissu de décoration, du canapé aux murs du salon dévoilant son style élégant, faussement décontracté ! Il investit en force l’univers du mobilier, comme en témoigne la nouvelle version en lin de l’iconique fauteuil Acapulco de Boqa.
Mais c’est sans doute dans la chambre qu’il est encore plus apprécié. Excellent thermorégulateur, le linge de lit en lin réchauffe en hiver et garantit une certaine fraîcheur en été. On aime aussi le lin lavé, tissu souple et confortable, qui comme son nom l’indique, est lavé de nombreuses fois en amont de sa commercialisation et les lins enduits adaptés aux usages extérieurs. On l’adopte à l’unanimité !

Le lin nous rassure pour sa promesse de durabilité, pour la planète et dans l’armoire

La nature à vos pieds

Des matières brutes et naturelles

Sisal, jute, chanvre, jonc de mer…, les tapis jouent la carte de l’authenticité avec des matières « brutes » et naturelles.

Résistants à l’usure, isolants et pour certains adaptés aux pièces humides, les revêtements en fibres végétales présentent également des propriétés écologiques. Très prisé par les éditeurs de tapis et les férus de déco, le jute, issu d’une plante subtropicale originaire des Indes et totalement biodégradable et recyclable, séduit par son tressage et ses nuances brun-or, décliné sous toutes les formes, toute en rondeur, ajouré, coloré, ouvragé…

Tout aussi répandu, le sisal, obtenu par un tressage de fibres d’agave originaires du Mexique est apprécié pour son toucher doux et régulier, seul bémol sa sensibilité aux tâches et à l’humidité, à l’inverse du jonc de mer, plus grossier mais plus résistant, qui ne craint pas l’eau, bien au contraire et s’adapte particulièrement bien dans la salle de bains et dans la cuisine.
Quant à la fibre de chanvre, elle s’impose en force dans la décoration reconnue comme la plus solide des fibres naturelles avec en prime des qualités d’isolation thermique et phonique. Moins connues mais tout aussi tendance, l’abaca (fibres de bananier) ou encore l’ortie se glissent également sous nos pieds. Retour à l’essentiel.

Matériaux muraux en sisal

Nani Marquina est spécialisée dans le tapis en laine, en soie et en chanvre, qu’elle fait tisser en Inde et au Pakistan. Une marque, qui défend avant tout le fait-main et sa proximité avec la nature, privilégiant des modes de production écologiques ; dans les matières, avec des fibres lavées, des lessives naturelles et un séchage à l’air libre et au soleil.